Illustratie Luchthaven 2

Marché

L’aéroport

En termes de nombre de passagers, l’année 2013 a été décevante pour Brussels Airport, avec une croissance inférieure à 1%. Seul le résultat du mois de décembre (+6%) laisse envisager une reprise en 2014. Ces chiffres sont inférieurs à ceux publiés par ACI Europe pour l’ensemble du secteur en Europe : +2,8%.

Au niveau du cargo, l’année 2013 a été difficile, enregistrant un recul de 6% du tonnage transporté, alors que le secteur dans son ensemble a modestement progressé de 0,8% au niveau européen.

L’activité aéroportuaire a donc été inférieure aux hypothèses contenues dans le plan de développement.

Les transporteurs aériens

L’année 2013 a une fois de plus été marquée par les difficultés financières rencontrées par les transporteurs aériens traditionnels tels que Air France, Alitalia ou encore Brussels Airlines. Aucun changement significatif dans le positionnement des compagnies actives à Brussels Airport n’est cependant à remarquer.

L’événement le plus spectaculaire de l’année est certainement l’annonce faite le 27 novembre par Ryanair concernant le développement d’une base à Brussels Airport, parallèlement à celle de Brussels South Charleroi Airport. D'autres annonces sont également à mettre en évidence :

  • le développement de la société espagnole Vueling, qui desservira désormais 11 destinations en Espagne, mais aussi au Portugal et en Italie
  • le lancement de la première route en vols réguliers de la compagnie belge Jetair vers l'Amérique du Nord (Miami)
  • le lancement par Brussels Airlines d'une seconde route vers l'Amérique du Nord (Washington)

L’année 2014 s’annonce incertaine, tant au niveau de la concurrence entre transporteurs aériens qu’entre bases pour le marché Ryanair.

Les fournisseurs de services en escale

L’année 2013 a connu une particularité : la reprise des activités Gate Gourmet, titulaire d’une licence de prestataire de services en escale pour le transport de catering par LSG Skychef, le titulaire de l’autre licence pour le même service. Cet événement rare va obliger de gestionnaire de l’aéroport à désigner un nouveau titulaire d’une licence pour ce service.

Garant des SLA entre le Brussels Airport Company et les prestataires de services en escale, le Régulateur s'inquiète de la dégradation des relations sociales dans différents secteurs des services en escale, tels que le traitement des bagages, le catering ou le nettoyage des avions.